- A la une, Environnement

Environnement : La ministre guinéenne à l’œuvre !

Dans le cadre  de la célébration de la journée internationale des forêts, le département de l’environnement des Eaux et forêts, en a profité pour passer à l’offensive ce mardi, 22 mars 2017 à Conakry. A l’occasion de cette cérémonie, décrétée par les nations unies en décembre 2012, la ministre guinéenne de l’environnement, Assiatou Baldé a procédé à la plantation d’une pépinière, une manière pour elle de relancer la campagne de reboisement. Pour elle, les combustibles lignée représente à 40% de la demande mondiale, la Guinée avait en 2010 selon la FAO 5, 8 millions d’hectares de forêt, mais ces aires protégées ont tendance à disparaitre, un phénomène dû à des facteurs endogènes et exogènes, caractérisés par la destruction de la couverture végétale, à travers la coupe abusive des bois, les feux de brousse, la fabrique des briques cuites sur les zones côtières, mais aussi par l’exploitation artisanale, semi industrielle et industrielle des ressources minières de notre pays, a-t-elle indiqué à la direction générales des Eaux et forêts.
Les conséquences des changements climatiques sont perceptibles dans notre pays, dont l’érosion côtière, les eaux de surface de la nature, la pollution de l’eau, de l’air et tant d’autres. C’est pourquoi, il est important de rappeler que la gestion de l’environnement et du développement durable est au cœur des réformes économique entamée par le gouvernement guinéen, souligne la ministre.
Dans le sillage de respecter les normes environnementales aux citoyens guinéens, d’importantes actions ont été entreprises par la gouvernance actuelle, il s’agit du projet d’actualisation du code forestier et de la faune ainsi que de la chasse prenant en compte de la gestion durable, qui sont en cours d’adoption au parlement, ces nouveaux codes visent à protéger ces espèces.
La ministre Baldé a par ailleurs remercié les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement et réitère l’engagement et la détermination du gouvernement à la poursuite de la protection de l’environnement. Elle invite tous les acteurs à s’inscrire davantage sur cet élan et en appelle à une forte mobilisation pour la gestion durable de nos ressources forestières pour la génération future.
Quant à la fédération filière bois, elle interpelle les partenaires bis et multilatéraux à œuvrer pour que les défenseurs de la nature puissent atteindre leur objectif, a égrainé, Fodé Cissé.

Mamadou Diallo pour afriquevision.info
contact@afriquevision.info
664 91 76 99

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision