Guinée : l’État décide de fermer la société de téléphonie INTERCEL

C’est le 9 octobre dernier que la société INTERCEL  a cessé d’émettre sur le territoire guinéen. Selon le  ministre des postes et télécommunication et de l’économie numérique, Moustapha Mamy Diaby la société est  endettée auprès de  l’État .Un délai de 30 jours est donné aux clients d’INTERCEL pour pouvoir écouler tous les produits  et services qu’ils ont acheté.

Après ces 30 jours un arrêt définitif sera mis au réseau d’INTERCEL en Guinée.

« INTERCEL est une société téléphonique qui est dans des difficultés financière depuis  quelques années. Au niveau de l’Etat nous avons consenti plusieurs efforts face à cette situation. Nous avons d’ailleurs  permis à la société de passé une année sans payer ses obligations vis à vis de l’État en contre parti les propriétaires de l’entreprise se sont engagés à mobiliser les ressources nécessaires pouvant financer son épanouissement  sur l’extension de son réseau. Malheureusement, INTERCEL n’a pas honoré ces engagements »

Depuis l’installation de cette  société téléphonique, il y a eu  moins de personnes qui l’ont utilisée en Guinée. Un phénomène qui s’explique par la mauvaise prestation rendue.

Selon nos  informations, cette difficulté financière que traverse la société est due au retrait de certains  de ces bailleurs potentiels qui seraient basés  aux États-Unis.

La même source nous rapporte que le Directeur Général qui est un Soudanais,  est à l’étranger pour la recherche de nouveaux partenaires financiers, histoire d’amorcer le décollage économique  de son entreprise.  Sauf que cette triste nouvelle est venue l’abimer dans une boue noire.

Haoulatou Sow pour Afriquevision.info

contact@afriquevision.info