Guinée : de milliers de personnes manifestent contre le changement constitutionnel

C’est un déferlement d’une marée humaine qui s’est enregistré ce jeudi 7 novembre dans les rues de Conakry, Capitale de la Guinée pour protester contre la modification constitutionnelle. L’objectif de cette descente pour la troisième fois est de barrer le président guinéen, Alpha Condé à renoncer son projet de référendum constitutionnel, qui pourrait lui ouvrir la voie à un troisième mandat ou une présidence à vie.

Cet appel lancé par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), a mobilisé de milliers de personnes de toutes les catégories sociopolitiques du pays. Notamment des leaders politiques, comme Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Bah Oury de l’UDD, Sidya Touré de l’UFR, également des avocats, des acteurs de la société civile ainsi que des jeunes travailleurs ou étudiants et tant d’autres.

Les marcheurs vêtus des t-shirts rouge symbole d’une lutte, se sont rassemblés à l’esplanade du stade du 28 septembre  où les ténors de l’opposition et acteurs sociaux ont tenu des discours pour exiger la libération des responsables du FNDC incarcérés en prison avec de lourde peine. Ils ont aussi interpellé  le dirigeant guinéen à tenir une déclaration solennelle dans laquelle, il va démontrer à la face du monde qu’il n’a pas l’intention de s’éterniser au pouvoir. En plus faire la lumière sur les jeunes tués à balles réelles pendant les manifestations politico-sociales.

 

Karaiba Diaby pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info