Guinée/Boké : un employé viole sa collègue de travail

Les  violences faites aux femmes et filles deviennent de plus en plus récurrentes  en Guinée. Malgré, les dénonciations des défenseurs de  droits de l’homme, ce phénomène  continue de gagner sur le terrain.  Parfois, des procédures judiciaires sont  ouvertes, mais peu d’entre elles  qui donnent une suite favorable. A Boké, la  région bauxitique qui est à plus de cent kilomètres de Conakry, une travailleuse dans une entreprise privée a été victime  récemment de viole par un de ses collègues du service.

Sous couvert d’anonymat, la jeune fille explique à notre reporter  comment son bourreau s’est livré à elle.

« Monsieur Y m’a  rendu visite un soir, il a profité de   l’occasion  pour me  dire qu’il est amoureux de moi, je lui ai dit que nous sommes des collègues  et qu’il a  une petite amie qui l’aime, il ajoute  qu’il veut me violer, d’un seul coût il est passé directement à l’acte je ne croyais pas. Le lendemain il est venu dans mon bureau pour se moquer de moi, j’ai pris des pilules et des antibiotiques pour éviter une grossesse. Le monsieur a reconnu plusieurs fois que  je n’étais pas  consentante, je veux  que justice soit rendue » souhaite Mademoiselle X sur un ton pathétique.

« Mon honneur, ma crédibilité, ma dignité  bref ma personne est salie. Je vis  un enfer total, je suis prête à aller jusqu’au bout car, dans notre entreprise on me considère comme la menteuse et lui l’innocent, les regards de mes responsables ont changé et  je crains de perdre mon boulot » regrette profondément cette victime.

 

Haoulatou Sow pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info