Cellou Dalein Diallo, ‘’notre politique étrangère  doit d’abord servir les intérêts des Guinéens’’

Arrivée aux Etats-Unis le 11 juillet dernier pour une suite de sa tournée occidentale, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo est accompagné de sa première épouse Halimatou pour persuader davantage la diaspora guinéenne sur sa méthode de gouvernance une fois porté au pouvoir.

La figure de proue de l’opposition attire également l’attention des guinéens de l’étranger les enjeux liés au projet de tripatouillage de la constitution envisagé par le régime de Conakry.

Fustigeant la faiblesse de la politique étrangère du pouvoir d’Alpha Condé, l’opposant a indiqué que la logique  voudrait que le ministère en charge des affaires étrangères priorise ses citoyens vivants en dehors de leur  pays.  « Notre politique étrangère doit d’abord servir les intérêts des Guinéens ».

Dans la même lancée, l’ancien premier ministre, a martelé que  « parce que nous sommes aussi tous des frères africains, conformément à notre Constitution, la Guinée est prête à transférer une partie de sa souveraineté pour réaliser l’unité politique,  économique  du continent », a renchérit l’adversaire de la galaxie présidentielle de Guinée.

 

Mariam Keita pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info