Alpha Condé à la recherche des investisseurs américains

A la différence de certains de ses déplacements, le président guinéen Alpha Condé effectue cette fois-ci  une visite économique aux Etats-Unis depuis le 8 septembre. Accompagné de ses ministres des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba, des Affaires étrangères, Mamady Touré et tant d’autres, le pensionnaire du palais Séhkoutoureya tente de séduire les différents investisseurs américains à s’intéresser aux secteurs porteurs de croissance  en Guinée.

Dans son B to B, le numéro un guinéen, échange avec des promoteurs miniers, gaziers, énergétiques et tant d’autres. A l’issue de son challenge, une compagnie américaine spécialisée dans les industries gazières  a émis l’intention de venir investir dans l’exportation du gaz en Guinée et le département américain de l’énergie a accordé une subvention d’un million de dollars pour l’étude d’impact.

Mais dans sa démarche, le chef de l’exécutif guinéen semble être bloqué par la situation désastreuse de son pays, caractérisée par des crises politico-sociale profonde. En ligne de mûre, les exactions contre les journalistes, le projet de tripatouillage de la constitution en cours, l’insécurité, le manque d’infrastructures de base comme les routes, l’eau, l’électricité pour ne citer que ceux-ci. Ces facteurs sont bien suivis par les richissimes américains.

L’homme qui est à un an de son deuxième et dernier mandat pourrait-il convaincre ces investisseurs avec tous ces paramètres ? Le chemin économique de la Guinée est long et les milliardaires américains sont exigeants. Un voyage touristique voué déjà à l’échec.

 

Amadou Diallo correspondant afriquevision à Washington DC

contact@afriquevision.info