- A la une, Actualités, Politiques

Tribune : Macki Guissé, une tête bien faite pour viabiliser et fiabiliser le Conseil Guinéen des Chargeurs (Habib Thiam)

Macki Guissé est visiblement l’un des rares miroirs incassables de la jeunesse dynamique sur qui le Colonel Président Mamadi Doumbouya compte particulièrement pour mener à bien le train de la refondation après celui du « Changement » manqué stoppé contre toute attente le 5 septembre 2021 par l’armée.

Homme de poigne pétri de talents, Macki Guissé ce brillant acteur de la société civile guinéenne, consultant en gestion et audit organisationnel est connu pour avoir fait ses preuves durant plusieurs années dans diverses activités au sein de sa principale structure le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC-G), de ses démembrements et tant d’autres entités sociales et économiques.

Avec un riche carnet d’adresse et une expérience avérée dans le management des hommes et des organisations de la société civile, ce natif de M’Bonet dans la préfecture de Dinguiraye et Secrétaire Exécutif de l’ONG Dinguiraye Action est promu Directeur Général Adjoint du Conseil Guinéen des Chargeurs. Cette mission exaltante qui lui a été confiée le 21 janvier 2022 fera désormais partie de son vécu.

S’agissant de son parcours, il convient de noter certaines étapes. Macki Guissé fut membre de la Jeune Chambre Internationale, le plus grand réseau mondial des jeunes implanté dans 120 pays au monde dont la Guinée avec siège mondial aux USA. Pour sa brillante contribution au rayonnement de cette organisation, le bureau mondial l’a gratifié du titre de sénateur, une distinction honorifique qui lui confère le statut de membre à vie de cette organisation planétaire que Banki MOON avait qualifiée des Nations Unies en miniature.

Macki Guissé c’est aussi celui qui fut président national de la JCI en Guinée en 2013 et représentant du bureau mondial chargé de coordonner les pays membres de l’Afrique de l’Ouest en 2014. Entrepreneur et manager du Cabinet Guinea Consulting Business, ce cadre certifié de la JCI est un formateur de rang magistral, sollicité au-delà des frontières guinéennes.

Macki Guissé puisqu’il s’agit de lui présidait par ailleurs l’ONG Agir pour la paix et le développement de la Guinée tout comme il était le Vice-président du réseau citoyen pour la promotion et la valorisation des produits locaux en lien principalement avec l’activité agropastorale.

Un véritable promoteur agricole avec 20 hectares de maïs produit à ce jour dans son vaste domaine de Mbonet. Dans le centre-ville de Dinguiraye et ses alentours, cet expert polyvalent appuie également une dizaine de groupements d’intérêt économique. Un véritable acteur de développement communautaire et organisationnel pour ainsi dire.

Un nouveau jour se lève ! Aux côtés de son chef hiérarchique Ibrahima Sory Bangoura économiste de son état et avec qui il a juré d’être loyal dès le 22 janvier au lendemain de leur nomination, l’enfant prodige de Maböla et pur produit de l’école guinéenne devra faire preuve d’une grande subtilité pour s’approprier tous les contours liés à l’importation et à l’exportation (maritime, aérienne et terrestre) en Guinée, mission dévolue à son service.

Une tâche ardue pour lui et son collègue vu la gestion peu orthodoxe de l’ancien Office devenu Conseil Guinéen des Chargeurs avec l’avènement du Comité National de Rassemblement pour le Développement.

S’il a les moyens de son action, le Conseil Guinéen des Chargeurs-CGC peut bien faire peau neuve. Quant à sa volonté de jouer sa partition pour revitaliser cet important maillon de l’économie guinéenne, il n’y a aucun doute, laisse entendre Macki Guissé plus que motivé face à ses nouvelles charges et aux grands défis de la refondation de l’État si chère au Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya.

 

Habib Thiam

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision