- A la une, Actualités, Afrique, Annonces, Politiques

Transition militaire en Guinée et au Burkina : la CEDEAO recule sur son ultimatum

Face au doute qui persiste sur la durée de la transition en Guinée et au Burkina Faso, la CEDEAO avait donné un moratoire aux juntes militaires au pouvoir dans ces deux pays, jusqu’au 25 avril pour clarifier le délai raisonnable de la transition. Mais pour éviter les menaces de sanctions brandies par l’instance sous-régionale, les autorités militaires ont sollicité davantage de temps en vue de mieux répondre aux exigences de l’organisation ouest-africaine.

Malgré l’acceptation de la doléance par la conférence des chefs d’Etat, les pays concernés recevront des missions de l’institution dans les prochains jours pour évaluer le niveau d’avancement des consultations.

Dans ce communiqué ci-dessous rendu public ce mercredi 27 avril, la CEDEAO a décidé de dépêcher à Conakry et à Ouagadougou une mission qui va s’enquérir des travaux en cours. Comme elle en a l’habitude de faire, la délégation aura des entretiens avec tous les acteurs du processus de transition.

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision