- A la une, Actualités, Annonces, Diaspora Africaine, Societe

Situation des étudiants Guinéens à l’étranger: le directeur général des bourses extérieures fait le point

Le directeur national des bourses extérieures est revenu sur la situation des étudiants boursiers guinéens vivant à l’étranger. Au total 1487 boursiers sont prises en charge par l’État Guinéen selon Bamba Camara.

Selon lui, après sa nomination par décret du président de la transition en janvier dernier, il s’est attaqué aux problèmes des boursiers guinéens. A l’en croire, la première solution était d’augmenter la bourse des étudiants. Puisque selon lui, depuis 1987, aucune rémunération n’a été faite. Une chose qu’il a déploré: « Après analyse de la situation et réflexion, nous avons posés des problèmes. Nous avons fait d’abord un constat, les difficultés rencontrées. Donc j’ai été surpris de trouver les mêmes  problèmes depuis notre époque. A chaque fois, on ne s’attaque pas aux problèmes, on crée des solutions qui finalement sont privatisées que ne résout pas les problèmes. Donc, après analyse de la situation, nous avons listés les problèmes point par point. Et on a fait un rapport qu’on a soumis à la hiérarchie et à chaque point, il convenait d’apporter de proposer de solutions. Donc parmi les solutions à chaud il fallait voir dans quelle mesure on peut réévaluer les bourses des étudiants après constat les bourses des étudiants étaient de 40$ pour l’enseignement technique, 50$ pour l’enseignement supérieur 60$ pour l’enseignement post-universitaire. Ces montants ont été fixés par un décret en 1987. Depuis lors, il n’y a eu aucune révision pour une amélioration de conditions des étudiants. Donc chaque rubrique a été doublé » déclare Bamba Camara.

A date la Guinée a, aux alentours de 1487 étudiants aux quatre coins du monde. Mais selon le directeur national des bourses extérieures, la situation d’assainissement de toutes les bourses est en train d’être faite d’ici l’ouverture prochaine: « Il se trouve que dans ce processus, il y a des nombres qu’on sortit parce qu’on a aucun dossier sur eux. Est que parmi ces noms il y a en a qui sont en situation de classe. Les Ambassades ont eu une lettre pour remonter toutes les omissions qui vont être traitée dans les jours avenir. Il y a parmi ces noms des gens également qui étaient boursiers, mais ils ne sont plus parce qu’ils aillent ailleurs. (….) Il y a les cartes bancaires qui vont être délivrées à partir de cette année. Chaque étudiant sera automatiquement payé. Et ça va nous permettre d’économiser tous les frais qu’on engagent dans les virements » a-t-il conclu lors de l’émission mirador ce lundi 15 août 2022.

 

Tidiane Diallo

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision