- A la une, Actualités, Societe

Me Mohamed Traoré sur le retour de Souley Thiâ’nguel en Guinée : les magistrats doivent revoir leur copie

Le retour au bercail de l’ex patron de la communication du principal parti de l’opposition (UFDG), après cinq ans  d’exil en France continue d’alimenter les débats.  Sur sa page facebook, l’éminent avocat Me Mohamed Traoré a  flingué les magistrats guinéens sur leur façon de rendre les verdicts. Lisez sa réaction…….

Le retour dans son pays du célèbre Souleymane Bah dit Thian’ghel, après cinq ans d’exil, prouve encore une fois que la justice doit se remettre en cause. Elle ne peut et ne doit pas pas être sourde aux critiques des citoyens.

Le cas de Thian’ghel prouve encore une fois qu’à chaque fois que la justice a voulu faire plaisir au politique, le politique l’a désavouée en fonction de ses intérêts du moment. Et elle doit comprendre que le politique s’est toujours servie et continue à se servir d’elle en fonction des ses intérêts du moment.

Le jour où les magistrats comprendront qu’ils ne doivent pas être des instruments entre les mains d’un régime et que les régimes passent mais la justice demeure, ils auront fait un grand pas dans la nécessaire prise au sérieux du sacerdoce qui est le leur.

Si le législateur prévoit le délit d’outrage à magistrat, c’est parce que le magistrat n’est pas et ne doit pas être n’importe qui et n’importe qui ne doit pas être magistrat. Ce qui veut dire que le magistrat doit mériter le respect qui lui est dû. Un magistrat corruptible n’en est pas un; un magistrat qui rend des décisions pour faire plaisir ou de peur de ne pas perdre son poste ou sa fonction n’en est pas un; un magistrat qui n’a pas peur de violer la loi, quelles qu’en soient les conséquences, n’en est pas un; un magistrat qui rend des décisions basées sur des motivations politiques ou communautaristes n’en pas un. En plus, un tel magistrat ne mérite aucun respect et fait la honte de la magistrature. Un magistrat, à moins d’être païen, ne doit jamais oublier qu’il rendra compte lors du Dernier Jugement et ce jour seules ses bonnes actions le sauveront. Qu’il aille mille fois sur les Lieux Saints de l’Islam ou de la Chrétienneté, qu’il aille à la mosquée tous les vendredis où à l’Église tous les dimanches, cela ne servira à rien, en tout cas ne pourrait effacer ses mauvaises actions dans l’accomplissement de sa mission.

 

Me Mohamed Traoré

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision