- A la une, Actualités, Politiques

Guinée : vers la chute de la junte au pouvoir !

L’étau se resserre autour des putschistes au pouvoir en Guinée. La manifestation annoncée du 17 août 2022 par le Front national pour la défense de la constitution, vient de bénéficier un soutien de l’ex parti au pouvoir, le RPG-arc-en-ciel, en plus du FNDC politique et de l’UFDG.

L’appel de l’ancienne formation politique au pouvoir à ses militants de rejoindre la grande manifestation semble crée de poux aux militaires au commande. La sourde oreille du CNRD d’ouvrir un dialogue sincère avec les acteurs sociopolitiques et l’inclusion de toutes les parties prenantes dans la gestion transparente de la transition constitue la pomme de discorde.

Cet appel fait suite au ras-le-bol exprimé le 28 juillet dernier à Conakry, qui a enregistré 5 morts et plusieurs arrestations dans les rangs des opposants au régime militaire. Parmi les interpellés, figurent Oumar Sylla alias Foniké menguè, coordinateur du FNDC, Ibrahima Diallo, responsable des opérations de la même coalition et Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR.

La solidarité annoncée par les principales coalitions politiques pour cette manifestation de rue sur toute l’étendue du territoire augure une fumée noire, et risque de signer la fin du règne des hommes en tenues. La mélancolie ne fait que grandir. La trousse aux opposés par les putschistes affiche la colère partout.

L’entêtement du pouvoir à œuvrer pour la paix et à préserver les acquis de la liberté de manifester  et la démocratie creuse davantage le trou de la crise, qui s’enlise.

Il faut noter que l’histoire des manifestations en pompe a toujours précipité le chaos et la chute du pouvoir exécutif. L’atmosphère qui pointe démontre que les jours des militaires sont comptés.

 

Par Afriquevision

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision