- A la une, Actualités, Societe

Guinée : « l’opération de fouille à la maison centrale va se poursuivre jusqu’ à six mois…»

Le procureur général près la Cour d’Appel de Conakry et ses hommes ont procédé à la fouille systématique de la maison centrale de Conakry le jeudi, 26 mai 2022. Le constat fait par Alphonse Charles Wright est alarmant après plusieurs heures de fouille de quelques gendarmes venus spécialement pour cette opération. Et cette fouille a permis de saisir 47 téléphones tous Android et un autre téléphone de l’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection Civile Albert Damantang Camara. Un petit téléphone de couleur blanche saisi dans sa cellule. A part ces téléphones, autres objets comprenant : des tournevis, lames, couteaux et neuf (9) kilogrammes de chanvre indien ont été saisis dans plusieurs autres cellules et ont été aussitôt incinérés après la fouille. C’est pourquoi, il rassure qu’il y a  » des chats à fouetter dans le milieu carcéral ».

Le procureur général près de la cour d’appel de Conakry dit avoir regretté que La majeure partie des vols armés qui sont commandités sont partis de la maison centrale: « Nous avons reçu des rapports qui nous ont démontrés qu’il y a des gens qui sont à la maison centrale qui sont prêts à arnaquer les gens en obtenant des images des nudités, puis ils disent aux gens de déposer de montant via Orange Money. Mais avec quoi ils communiquent ? Les gens qui sont arrêtés, vous leurs demandés où se trouvent les armes, ils ne vous diront jamais ou se cacher ces armes. Mais il suffit qu’ils soient placés en détention provisoire pour qu’ils puissent appeler à partir de l’extérieur, d’autres collaborateurs pour dire l’arme est placée de tel côté, il faut prendre et continuer l’opération. Ça ne peut pas continuer comme ça » a-t-il regretté.

A l’en croire, le procureur « lorsque vous prenez l’article 235 du code de procédure pénale, les motifs qui peuvent conduire à un juge d’instruction de placé quelqu’un en détention provisoire, parmi ces motifs il y a notamment celui d’empêcher une concertation frauduleuse entre la personne qui est placée en détention et l’extérieur. Parce qu’il peut y avoir des co-auteurs ou complices ailleurs. Parce qu’il a la possibilité de parler avec tout le monde. Un ancien ministre hier (Albert Damatang Camara), je lui ai retiré son téléphone alors qu’il m’a menti qu’il n’avait pas de téléphone » a-t-il dénoncé.

Pour désormais renforcer la sécurité de cet établissement pénitentiaire, Alphonse Charles a promis que des caméras de surveillance seront bientôt installées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison centrale de Conakry: « Alors cette fouilles a eu lieu dans toutes les prisons qui ressorts à la cour d’appel de Conakry et cela va se poursuivre. C’est une opération dont j’ai fixé le délai à six mois. Tant qu’on ne va pas assainir le milieu carcéral, ça ne peut pas aller. Donc, c’est pour vous dire qu’on a tellement des chats à fouetter sur le terrain judiciaire, souvent on n’a pas le temps des personnes qui ne maîtrisent aucun sujet et qui veulent amener les débats là où il n’y en a pas » a-t-il conclu ce vendredi 27 mai 2022 chez dans l’émission mirador, chez nos confrères de FIM FM.

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision