- A la une, Actualités, Societe, Sports & Culture

Guinée : le ministre de l’éducation justifie la suspension des cadres de l’IRE de Kankan« ils ont reconnu les faits» déclare Hawing

Le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, a suspendu huit (8) cadres du système éducatif guinéen pour falsification et complicité de falsification des résultats du BEPC 2022.

Ces cadres sont entre autres, des inspecteurs régionaux, Directeurs préfectoraux, chefs sections, chefs des cellules de formation, etc. D’après le ministre Guillaume Hawing, ce sont 7135 élèves qui ont été déclaré admis officiellement au brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2022 dans la région administrative de Kankan. Mais regrette-t-il, la falsification des résultats a permis d’augmenter le nombre à 9000 élèves qui sont tous actuellement en 12e années : « Alors il y a des élèves qui se retrouvent en 12e années qui n’ont pas de diplômes. Nous avons dit, ce contrôle-là touche tout le monde. Nous nous sommes dits très tôt, il faut commencer à vérifier partout. Tous les élèves qui n’ont pas de diplômes que d’attendre qu’ils soient en terminale, c’est maintenant il faut commencer. Donc il s’avère qu’il y a eu des modifications. Ces élèves se sont levés pour partir à l’IRE pour réclamer leur diplôme. Donc nous nous avons été saisie. Moi j’ai appelé avec le directeur du service examen, je lui ai demandé, de m’envoyer la situation de l’IRE de Kankan pendant les faits, c’est-à-dire session 2021 du brevet. C’est ce qui fut fait. Il a envoyé et nous avons constaté les résultats que le service examen avait envoyé c’est 7135 admis en tout.. Et les résultats qu’ils ont à Kankan, c’est 9000 soit une différence de 1680 élèves. Moi j’ai cherché à comprendre qui est-ce qui se passe. J’ai dit d’envoyer le résultat, et d’autres résultats sortent. Donc, on a vu des gens réclamaient, sa criait.»

Face à cette situation, Guillaume Hawing déclare qu’il fallait prendre « nos dispositions » en attendant de voir clair.  Parce que soutient-il cela ne va pas avec « l’esprit de la refondation. C’est une rectification institutionnelle. Nous sommes sur le mérite ». L’enseignant rassure que les présumés coupables ont été mis aux arrêts: « Nous avons un conseil de discipline. Ils ont été auditionné et ils ont reconnu les faits. C’est très compliqué que plus de 1000 élèves se retrouvent en douzième sans le brevet » a-t-il regretté.

S’agissant les montants payés par ces élèves, le ministre dit n’en  »sait rien ». Guillaume Hawing promet que désormais aucun élève ne fera la 11e années sans avoir le BEPC. « C’est totalement interdit dans les écoles » a-t-il conclu ce lundi 14 novembre 2022 lors de l’émission mirador.

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision