- A la une, Actualités, Politiques

Guinée :  la junte militaire annonce l’interdiction des manifestations

Après avoir adopté la durée de la transition de 36 mois soient trois ans, par les membres du Conseil National de la Transition CNT), certaines formations politiques et sociale, dont  l’UFDG, RPG et le FNDC ont menacé de manifester contre cette validation. Une menace qui n’a pas été du goût du CNRD. À travers un communiqué publié ce vendredi 13 mai 2022, le Comité National pour le Rassemblement et le Développement décide d’interdire toutes manifestations de rue jusqu’aux prochaines campagnes électorales. «Toutes manifestations sur la voie publique, de nature à compromettre la quiétude sociale et l’exécution correcte des activités contenues dans le chronogramme, sont interdites pour l’instant jusqu’aux périodes de campagnes électorales»

Face aux nouvelles frondes qui s’annoncent entre la junte militaire au pouvoir et les acteurs sociopolitiques opposés à la durée de la transition de trois ans, les militaires passent à la vitesse supérieure, en violant les principes élémentaires de sa charte. Du berger à la bergère, le FNDC condamne cette interdiction et regrette cette énième cafouillage des libertés publiques.

Cette mesure vise à dissuader les adversaires du colonel Mamady Doumbouya et ses acolytes, qui entendent battre le pavé contre, ce qui semble être la volonté des putschistes de s’éterniser au pouvoir.

Si le CNRD dit avoir réitéré à l’opinion Nationale et Internationale, qu’il n’est ni candidat à une élection, ni proche d’un parti politique, il invite tout de même à « l’esprit patriotique de chacun et de tous pour une transition inclusive, apaisée et réussie, le CNRD encourage les acteurs des Forces vives à poursuivre les discussions au sein du Conseil National de la Transition (CNT) et du Cadre de Concertation Inclusif (CCI) en vue d’aplanir d’éventuels différends». Ci-dessous le communiqué

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision