- A la une, Actualités, Diaspora Africaine, Sports & Culture

France : le joueur guinéen Mohamed Bayo lourdement sanctionné par son club

Après son débâcle à la veille de la rencontre Lille-PSG, où il a été aperçu en boîte de nuit, l’international guinéen, Mohamed Bayo a été lourdement sanctionné par son club Lillois. La sentence est d’ordre financière et disciplinaire, puisque la direction lilloise a décidé de l’envoyer en équipe réserve jusqu’à nouvel ordre.

Ce n’est pas tout, le joueur devra s’acquitter également  d’une amende de 75000 euros.

Il aurait difficilement pu imaginer un scénario plus cauchemardesque pour ses premiers pas à Lille. Transféré de Clermont vers le Losc pour 12 millions d’euros cet été, Mohamed Bayo était écarté du groupe des Dogues ce dimanche pour la réception du PSG, dont le club de la capitale a malmené son club sept buts à un (1-7).

Une sanction disciplinaire qui survient après une sortie nocturne de l’attaquant, photographié dans la nuit de samedi à dimanche dans une boîte de nuit du Vieux-Lille. Une photo qui a ensuite circulé sur les réseaux sociaux.

L’international guinéen de 24 ans a finalement été sanctionné d’une lourde amende de 75 000 euros, et jouera avec l’équipe réserve du Losc jusqu’à nouvel ordre, selon plusieurs sources.

« Un manque de respect vis-à-vis du club »

À l’occasion du match Lille-PSG, le président nordiste Olivier Létang avait réagi au comportement du joueur au micro d’Amazon Prime. « C’est un manque de respect vis-à-vis du club, un manque de respect vis-à-vis du staff technique et aussi de nos supporters, avait-il asséné. On était très agacés, voire furieux de ce comportement qui pour nous n’est pas tolérable. (…) On va envoyer un signal à tout le monde en montrant que le club est fort. »

Alors que Mohamed Bayo était écarté du groupe, Rémy Cabella s’était adressé aux supporters lillois au sujet de son nouveau coéquipier avant la rencontre face à Paris. « Supporters Lillois… Momo a fait une erreur il en est conscient… Tout le monde peut faire des erreurs, on est humains mais que ça n’arrive qu’une seule fois ! Donnez-lui une chance, et c’est à lui maintenant de répondre sur le terrain », avait-il écrit sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas la première fois que Mohamed Bayo est remarqué pour des faits extra-sportifs. En octobre 2021, il avait été interpellé peu après un accrochage entre sa voiture et un autre véhicule. Le joueur, alcoolisé, avait « commis un délit de fuite », avant d’être arrêté par la police et placé en garde à vue rapidement. L’attaquant a ensuite été condamné en avril dernier à deux mois de prison avec sursis pour « conduite en état d’ivresse » et « blessures involontaires ».

Titulaire lors des deux premiers matchs de Ligue 1 des Dogues, il ne devrait donc pas faire le déplacement à Ajaccio vendredi, en ouverture de la 4e journée du championnat.

 

Afriquevision avec leparisien

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision