- A la une, Actualités, Politiques

Dialogue politique : face à la pression, le régime d’Alpha Condé tente de faire diversion

Le gouvernement nous avait déjà fait comprendre qu’il dialogue avec son opposition. Et cela semble si bien fonctionner qu’il a même reçu son prétendu chef de file et les membres de son cabinet en audience officielle au palais présidentiel.

À cette occasion d’ailleurs, ceux-ci ont remis à Alpha Condé un mémorandum qui porte la mention “s’opposer autrement” (sic) pour montrer le degré de complicité et de complémentarité entre les deux entités.

Alors à quoi jouent le régime et ses disciples ? Quelle est la nécessité de faire des nominations pour régler des problèmes qui n’existeraient pas ? Quel est l’intérêt de dialoguer avec une “autre opposition” qui, selon les propos des troubadours, ne représente plus rien et n’est nulle part dans les institutions étatiques ?

Ces questions méritent d’être posées aux agités qui font semblant de ne pas savoir que la politique est une question de représentativité. En fait, à défaut d’avoir les qualités nécessaires pour inspirer le respect naturel et l’autorité légitime, les extrémistes du pouvoir croient qu’il est possible d’anéantir la conviction et la détermination des citoyens par la violence, l’arrogance et la manipulation.

Comme à ses habitudes, le régime Condé tente de faire diversion sans se rendre compte qu’il se décrédibilise davantage aux yeux de l’opinion publique. Décidément, ayant épuisé ses stratégies malsaines contre la véritable opposition, et subissant la pression multiforme qui devient de plus en plus forte, il ne sait plus comment s’y prendre pour se redonner un nouveau souffle.

 

Aliou BAH

MoDeL

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision