- A la une, Actualités, Societe

Développement : La coordination UAOD-Guinée enfin installée

Créée en Aout 2016 à Yamousskoro  en Côte d’ivoire, l’Union africaine des ONG de développement (UAOD) est une faitière des organisations de la société civile africaine. Elle a pour vocation de promouvoir la synergie d’action des ONG, associations, groupements, coopérativités et mutuelles. Dans le sillage d’implanter ladite structure dans  tous les pays de l’Afrique, le  coordinateur pays  et ses  14 directeurs réseaux ont été investi ce Samedi par le président du conseil exécutif, M.Satigui Koné.

Sur la circonstance, le président du conseil exécutif de l’UAOD,  M. SATIGUI Koné a indiqué que « l’Afrique est un continent qui regorge d’immense potentialité minière, énergétique, gageuse et tant d’autres, mais sa gestion fait que sa population est toujours dans la pauvreté. Pour changer cette tendance, il faut une société civile africaine responsable, capable de défendre l’intérêt des  citoyens à la base, c’est pourquoi l’Union africaine des ONG de développement  a été créée et entend s’investir rigoureusement pour l’émancipation de l’Afrique ».

Pour sa part, le coordinateur pays, Mamadou Pathé Diallo a souligné que «  la structure se veut inclusive et ouverte à toutes les entités pouvant apporter un changement positif pour le développement du continent.  Pour lui, l’UAOD est une plate-forme qui est présent dans 47 pays africains et de la diaspora ». Plus loin, il martèle qu’elle est régie d’une charte dont tous les pays signataires sont parties prenantes. Le représentant direct de l’UAOD dans chaque pays ratifie ladite charte et est appelé coordinateur pays, qui est entouré de 14 directeurs réseaux tous responsables d’ONG.

La coordination pays de la Guinée est consciente des défis et enjeux liés au paradigme des objectifs du développement durable à l’horizon 2030 et à l’agenda de 263 de l’Union Africaine. Elle s’engage résolument à accompagner toutes les initiatives des Etats africains en général et guinéen en particulier. Cette nouvelle instance à l’échelle africaine reste disponible à travailler avec toutes les organisations de la société civile, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre des activités inscrite dans son plan d’action triennal, a égrainé le coordinateur pays.

Il faut noter que cette organisation rassemble toutes les organisations non gouvernementales évoluant dans des domaines différents.

 

Mamadou DIALLO

About alkanenews

Read All Posts By alkanenews