- A la une, Environnement

COP22 : le ministère de l’environnement fait sa restitution

La conférence internationale sur les changements climatiques qui s’est tenue du 7 au 18 Novembre 2016 à Marrakech au Maroc, a connu la participation d’une centaine de pays venus du monde entier. La République de Guinée qui a pris part à cette rencontre environnementale a organisé sa restitution à travers le ministère de l’environnement, des eaux et forêts, le vendredi, 31 mars à Conakry, cela  cinq (5) mois après le  retour de la délégation guinéenne. 
A l’occasion de cette restitution, les avancées de la conférence ont été annoncées, les impacts de la participation en nombre du pays ont également eu ses couleurs, la feuille de route des préparatifs de la COP23, qui aura lieu à Bonn, en Allemagne du 6 au 17 Novembre 2017 est assorti dans les aveux. En outre, les modalités de financements des projets sur le climat ont aussi fait l’objet d’une communication par les acteurs.
Présente à la cérémonie, la toute nouvelle ministre de l’environnement, Assiatou Baldé, a tout d’abord souligné que cette séance de restitution s’inscrit dans le cadre de mettre en exergue des recommandations issues de la COP22, mais aussi, entamer les actions concrètes pour la COP23. Poursuivant son intervention, elle a avoué, qu’il est évident d’indiquer que les changements climatiques sont visibles et perceptibles dans notre pays. Un phénomène qui peut s’illustrer à travers les menaces des zones côtières, au manque d’eau et d’électricité causé par la destruction des espaces protégés.
C’est pourquoi, il est primordial d’agir contre ce fléau, qui ne fait qu’entrainer des conséquences graves, notamment la dégradation des terres, la désertification, la poussée de la sécheresse, les perturbations métrologiques et pluviométriques. Cette situation peut être une des sources de la migration, l’immigration, la déperdition scolaire ou la déscolarisation des enfants, un fait qui peut freiner les acquis d’un développement.
Par ailleurs, la ministre a invité tous les acteurs du développement durable à s’investir pour une participation significative de la Guinée à la COP23, avec des projets fiables qui peuvent déboucher à un décollage économique pour l’avenir de la génération actuelle et celles futures.

Mamadou DIALLO pour afriquevision.info
contacta@afriquevision.info
Tel : 00224 664917699

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision