Une nouvelle découverte  aurifère à Karita par lamgold en Guinée

La compagnie canadienne Iamgold a réalisé une troisième découverte aurifère sur ses propriétés d’exploration en Afrique de l’Ouest. Après Diakha-Siribaya (Mali) et Boto (Sénégal), c’est sur le projet Karita en Guinée que s’est produite la nouvelle découverte.

Suite à un programme de forage à circulation inversée de 1 839 m, entrepris cette année, elle a réussi à intercepter de l’or à plusieurs niveaux. Les plus grandes intersections comprennent celle de 16 m de minéralisation titrant 2,41 g/t d’or, dont 3 m à 9,84 g/t d’or.

« Avec cette troisième découverte primaire, nous continuons de mettre en évidence le potentiel d’exploration exceptionnel le long de cette portion de la zone de cisaillement Sénégal-Mali », a commenté Craig MacDougall, senior vice-président de l’exploration chez Iamgold.

Le projet Karita est détenu à 100 % par Iamgold, grâce à un permis d’exploration couvrant 99,85 km2, le long des frontières de la Guinée avec le Sénégal et le Mali.

 

Agence Ecofin