Tournée internationale de Barack Obama : Que vise l’ancien président Américain ?

Barack Obama et le roi d’Espagne Felipe VI, le 7 juillet 2018.

Après l’Espagne, l’ancien président américain Barack Obama se rendra en Afrique du Sud et au Kenya, pour la première fois depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche.

Même s’il n’est plus président, Barack Obama a toujours des entretiens de haut vol. Vendredi, l’ancien président américain se trouvait à Madrid où il a échangé avec le nouveau Premier ministre espagnol Pedro Sanchez. Le lendemain, il a visité le Musée Reine Sofia, toujours dans la capitale espagnole, mais cette fois avec le souverain Felipe VI, avec lequel les échanges ont semblé détendus, un peu plus de deux semaines après la venue du roi et de son épouse la reine Letizia à la Maison-Blanche. Ce passage en Espagne était la première étape d’une longue tournée à l’étranger, qui a déjà conduit Barack Obama au Portugal, où il a participé au Porto Climate Summit. A Madrid comme à Porto, l’ancien président a exercé sa nouvelle occupation, les discours rémunérés.

Il se rendra, dans quelques jours, au Kenya, pour y découvrir le centre pour les jeunes lancé par sa sœur  Auma Obama. «Etant donné que sa propre mission au sein de l’Obama Foundation est d’inspirer et de donner aux gens les moyens de changer le monde, sa présence à l’événement dans notre terre ancestrale, où notre père repose, a une grande signification pour moi», a-t-elle expliqué à CNN. Au Kenya, l’ancien chef d’Etat rencontrera également le président Uhuru Kenyatta, mais aussi le chef de l’opposition Raila Odinga, défait à l’élection présidentielle du 26 octobre dernier.

A la rencontre des jeunes leaders africains

Depuis le Kenya, Barack Obama ira en Afrique du Sud, où il prononcera un discours pour marquer l’anniversaire de Nelson Mandela, le 18 juillet. Ce déplacement, au cours duquel il rencontrera également le président sud-africain Cyril Ramaphosa, se déroule également dans le cadre de l’Obama Foundation puisqu’il rencontrera 200 des jeunes choisis par l’organisation pour les actions menées en Afrique : «Le président Obama a hâte de rencontrer ces leaders émergeants pour la première fois, de les écouter raconter tout le travail extraordinaire qu’ils accomplissent à travers l’Afrique, et comment l’Obama Foundation peut soutenir leur mouvement civique», a déclaré l’entourage du président.

Ça sera la première fois que Barack Obama retourne au Kenya depuis la fin de son mandat. En 2015, il s’y était rendu au cours d’une visite marquante, la première d’un président américain en exercice. «Je voulais être ici parce que l’Afrique est en marche, l’Afrique est l’une des régions du monde à la plus forte croissance. Les gens sortent de la pauvreté, les revenus sont en hausse, la classe moyenne croît et les jeunes gens comme vous exploitent les technologies pour changer la façon dont l’Afrique fait des affaires», avait-il déclaré à sa descente d’Air Force One. «Mon père venait du coin», avait-il rappelé. Il n’a jamais vraiment connu son père Barack Obama Sr, qui a quitté le domicile familial à Hawaï lorsque le futur politicien n’avait que deux ans et demi. Il est décédé dans un accident de la route en 1982, à l’âge de 46 ans.

 

Paris Match

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *