Sierra Léone : un ancien ministre  arrêté pour corruption

Selon la commission nationale anticorruption de la Sierra Leone, Alfred Paolo Conteh, ministre sous la présidence d’Ernest Bai Koroma, a été arrêté vendredi en même temps qu’un ancien directeur général du ministère de la Défense, Sannah Marrah. 

Créée en octobre dernier, cette commission mène, dans le cadre de  cette affaire, des enquêtes sur des achats en 2015 de véhicules et d’uniformes militaires et de riz.

Les véhicules et les uniformes militaires ont été livrés par deux entreprises chinoises pour des montants respectifs de plus de 10,6 millions de dollars (environ cinq milliards de francs CFA) et de plus de 5 millions de dollars (environ 2,5 milliards de francs CFA), selon un rapport d’audit publié en 2015.

Alfred Paolo Conteh et Sannah Marrah nient tous les deux les accusations. Selon l’agence Reuters, leurs proches affirment qu’il s’agit d’une chasse aux sorcières visant à les réduire au silence.

Plusieurs anciens responsables de l’administration Koroma, dont le vice-président Victor Bockarie Foh, ont déjà été arrêtés dans le cadre de la lutte contre la corruption et le gaspillage des fonds publics  engagée par le régime du président Julius Maada Bio, élu cette année.

L’économie sierra-léonaise, gangrenée par la corruption et la guerre civile (1991-2002), reste fragile après les chocs de l’épidémie d’Ebola en 2014-2016.

 

Bbcafrique