Répression meurtrière à Bambéto : la Transversale du crime impuni (Par Ibrahima Diallo)

Mon cœur saigne, je frémis, je palpite, n’ai-je pas des troubles neuro-végétatifs ? Je le présume, même si ce n’est pas le cas.

De meurtres en meurtres, de crimes en crimes dans des conditions macabres et inhumaines tristement inavouables par les auteurs finira- t-on par savoir un jour la réalité de ces faits d’un autre âge ?

Le non-respect de la vie humaine, frisant l’insouciance et le peu de considération qu’on lui accorde ne doivent cependant pas être occultés dans un Pays normal. Mais Pauvre Guinée ; ma chère Guinée ; Pays dans lequel ces graves situations d’atteintes aux droits de l’homme ne constituent qu’un banal fait divers où la vérité est toujours cachée. Mais cette vérité éclatera un jour ; au grand jour ; et les témoins seront là pour le certifier dans un pays où des éléments de la puissance publique se retournent contre les fils de la République pour les dévorer sans justification, sans reconnaissance du droit.

Mais le jugement de l’histoire étant infaillible les rattrapera un jour, tôt ou tard car l’impunité et l’arrogance finiront.

Je frémis de toutes mes forces, mon cœur saigne à flots du sang chaud de ces jeunes martyrs qui ne demandaient qu’à vivre dans la Paix et dans la dignité, dans le strict respect de leurs droits.

Quand l’Etat faillit et que l’atmosphère de vie se transforme en jungle ; en usant de ses droits régaliens pour écraser Tout ou une partie de sa population, on est plus loin, de la cour du Roi Pétaud où chacun peut faire ce qu’il veut. C’est à cela qu’il faut mettre fin et cette fin arrivera car tout finira par finir et la réalité apparaîtra au grand jour pour le bonheur de la Guinée et des Guinéens dans une Guinée qui redeviendra un Pays épris de paix et de liberté dans le travail, dans la Justice et dans la solidarité.

Comme le dit si fièrement notre chère devise qui nous guide à jamais comme une boussole, les dirigeants d’aujourd’hui comme ceux du futur devront toujours retenir cela pour le bien-être de l’ensemble du Peuple de Guinée qui n’abdiquera jamais à sa dignité et cela à n’importe quel prix.

Que Dieu Protège la Guinée et les Guinéens.

 

Ibrahima Diallo

Journaliste/ Écrivain