- A la une, Actualités, Afrique, Politiques

Présidentielle en Ouganda 2021 : Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 35 ans, annonce sa candidature

Le président ougandais Yoweri Museveni, au pouvoir depuis plus de trente-quatre ans, a été désigné mardi candidat à la prochaine élection présidentielle prévue début 2021 par le parti au pouvoir, le Mouvement de la résistance nationale (NRM).

« Le président a été nommé aujourd’hui porte-drapeau du parti pour les élections générales à venir, a déclaré, mardi 28 juillet, à l’AFP le porte-parole du NRM, Rogers Mulindwa. Il y a eu le désir commun au sein du parti que le président soit notre candidat au vu de son immense contribution pour le pays et pour l’Afrique », a ajouté M. Mulindwa.

La candidature de M. Museveni doit être avalisée par la commission électorale en novembre. La date de l’élection présidentielle n’est pas encore connue, mais le scrutin se tient traditionnellement en février.

Museveni avait accédé au pouvoir après avoir renversé avec son Armée de résistance nationale (NRA) le régime despotique de Milton Obote, au terme de cinq ans de lutte.

Plus d’âge limite

Il avait débuté son long « règne » le 29 janvier 1986 et il est désormais à la quatrième place en termes de longévité à la tête de l’Etat sur le continent, derrière Teodoro Obiang Nguema, président de Guinée équatoriale (plus de quarante ans), le Camerounais Paul Biya (plus de trente-sept ans) et Denis Sassou-Nguesso au Congo, qui cumule plus de trente-cinq ans au pouvoir.

Yoweri Museveni, 75 ans, est le seul président que la plupart des Ougandais connaissent, dans un pays où un habitant sur deux a moins de 16 ans. A l’initiative du parti au pouvoir, la Constitution avait été modifiée courant 2019 afin de supprimer la limite d’âge pour briguer la présidence, autorisant ainsi le chef de l’Etat à se présenter pour un sixième mandat en 2021.

Museveni devrait affronter lors de cette élection l’opposant Bobi Wine, Robert Kyagulanyi de son vrai nom et chanteur de profession, devenu à 38 ans le porte-parole d’une jeunesse ougandaise urbaine et souvent très pauvre qui ne se reconnaît pas dans le régime vieillissant du président Museveni. L’opposant historique, Kizza Besigye, pourrait lui aussi se représenter pour la cinquième fois ou faire alliance avec Bobi Wine.

 

Le Monde avec AFP

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision