- A la une, Actualités, Politiques

Oumou Kadé Soumah, leader de la NGP à l’ambassadeur des USA en Guinée : ‘’l’emprisonnement des responsables d’opposition est une violation grave des droits humains’’

Monsieur l’ambassadeur, nous sommes un mouvement politique composé de jeunes et femmes, dénommé Nouvelle Génération Politique, dont la vocation est le renouvellement  des valeurs politiques en vigueur dans notre pays.

Monsieur l’ambassadeur, nous avons décidé de nous adresser à vous à travers une lettre ouverte. Nous estimons qu’elle est le plus efficace.  Son contenu n’a rien de confidentiel. Cette lettre consiste en un plaidoyer pour la paix en Guinée.

Monsieur l’ambassadeur, la Guinée vit une grande crise de confiance empêchant le dialogue entre les principaux acteurs politiques.  Le Président de la République a tendu la main à l’opposition et a appelé à l’apaisement. Cette main tendue n’a pas été acceptée par l’opposition et le principal opposant au pouvoir dont les responsables et militants sont encore traqués, mis aux arrêts et ses bureaux sont fermés par les autorités.

Comment l’appel à l’apaisement du Président pourrait-il être accepté quand il ne pose aucun acte concret de décrispation ? Monsieur l’ambassadeur, nous vous exhortons à faciliter la tenue d’un dialogue entre le pouvoir guinéen et l’opposition afin de préserver la paix menacée en Guinée.

Monsieur l’ambassadeur, des responsables des partis d’opposition et au régime croupissent en prison, cela est une violation grave des droits humains. Que leur reproche-t-on ? Seulement leur opposition au pouvoir en place ? La liberté d’expression si chère à la démocratie est menacée.

Monsieur l’ambassadeur, votre institution jouit d’une grande confiance dont l’usage par vous permettrait la préservation de la stabilité politique en Guinée gage de tout progrès. C’est le plaidoyer que nous faisons. Nous espérons que votre institution agréera notre sollicitation.

 

Oumou Kadé Soumah

 Présidente de la NGP

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision