Ouattara s’apprête à faire ses adieux : tout sur sa prochaine destination et son successeur

Ça semble être officiel. Le président  ivoirien, Alassane Ouattara, s’apprête à faire ses adieux au pouvoir en 2020. L’économiste devenu chef de l’Etat d’un pays déchiré en 2010, qui est à moins de 17 mois de la fin de son second et dernier mandat  a déjà entamé sa préparation pour son  départ définitif du pouvoir après ses deux  quinquennats.

Qui pour succéder Ouattara ?  

L’homme qui est à la fin de son second et dernier  mandat ne veut pas laisser un désert dans sa formation  politique le RHDP. Pour assurer la continuité de ses actions et sa politique de développement du pays après son out du pouvoir, Alassane Ouattara est en train d’approfondir sa réflexion dans les coulisses pour confier les destinés du parti à son actuel premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui sera le prochain candidat à la présidentielle de 2020 pour succéder le chef de l’Etat.

Mais pour éviter des chevauchements dans le rang de la mouvance présidentielle, le président Ouattara a préféré créer le doute sur son éventuelle candidature à un troisième mandat. Si non en réalité, il est dans une posture de l’alternance et de son prochain atterrissage dans le monde. Son initiative commence à être perçue dans la sphère socio-politique du pays. Selon d’ailleurs nos confères, la lettre du continent dans son numéro 801 paru ce mercredi 29 mai 2019, les langues se délient sur les projets de Ouattara.

A en croire, le bimensuel français Alassane Ouattara a choisi l’homme qui va  assurer sa succession à la présidence de la république de Côte d’Ivoire. Dans les colonnes du journal, le nom de l’actuel  Premier ministre Amadou Gon Coulibaly apparait comme le potentiel sélectionné, et  le chef de l’Etat entend mettre à disposition toute la machine du parti présidentiel, le RHDP pour réaliser ce projet. A titre  illustratif la performance et l’expertise  d’Amadou Gon Coulibaly, a été toujours magnifié par  Alassane Ouattara.  Il dit souvent « Amadou Gon est un excellent Premier ministre, compétent et très dynamique. C’est un ingénieur que j’ai eu l’occasion de former pendant presque vingt-cinq ans. C’est un homme d’autorité qui sait prendre des décisions difficiles et obtenir des résultats », disait-il lors d’une interview accordée en juin 2018 à Jeune afrique.

Mais que deviendra-t-il Alassane Ouattara après dix ans de règne ?

Après dix ans de gestion des affaires de son pays, Alassane Ouattara envisage de se retirer du paysage politique Ivoirien. L’ancien fonctionnaire des institutions de breton Wood, amène sa maison de  retraite politique à Mougins en France où il dispose d’une résidence. Mais pour la rendre  davantage somptueuse,  le chef de l’Etat a lancé, des travaux d’extension. En plus de cette résidence, Ouattara compte demeurer dans sa formation professionnelle qui est celui du monde des finances.  L’économiste qu’il est vise  le Fonds stratégique d’investissement dédié à l’Afrique que le Quatar entend créer et dont il souhaiterait prendre la gestion. Mais y arriver à ce point, il fonde son espoir sur  son ami l’ancien président français  Nicolas Sarkozy qui entretient déjà de très bons rapports avec le Royaume qatari dont d’ailleurs, il  assure les intérêts en Afrique à travers le groupe Accor où il  est l’administrateur.

Cette dynamique d’Alassane Ouattara  pourrait-elle se matérialiser dans son pays où les figures de proues de l’opposition se précipitent pour succéder à l’homme. Pour rappel, plusieurs de ses alliés l’ont quitté et créer ou rejoint leur ancien parti politique, comme Henri Konan  Bedié et Guillaume Soro, qui est à la tête d’un mouvement politique.

 

Yves depuis Abidjan pour afriquevision.info