Mines au Mali : la production industrielle d’or revue en hausse de 5%

La production industrielle d’or au Mali a atteint 49,6 tonnes en 2017, en hausse de 5% par rapport à l’année précédente, a annoncé mercredi un haut responsable du ministère des Mines.

Le chiffre dépasse les 46,9 tonnes que le troisième plus gros producteur d’Afrique gérait en 2016 et dépassait de loin les prévisions de 45 tonnes que le gouvernement avait données à mi-chemin l’an dernier.

“Il y a eu de réels progrès dans les mines industrielles … une nette amélioration des performances”, a déclaré dans un communiqué Karim Berthe, directeur adjoint du département des mines et de la géologie du Mali.

Parmi les principaux investisseurs dans le secteur de l’or au Mali figurent Anglo Gold Ashanti et Randgold Resources. La production de l’an dernier a été stimulée par le début de la production du géant projet Fekola de B2Gold.

Selon les estimations du gouvernement, l’extraction minière industrielle ne représente actuellement que la moitié de la production d’or du Mali.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *