Mali : un général présente sa candidature à l’élection présidentielle

Ce général de l’armée malienne a été ministre de l’administration territoriale dans le gouvernement de Cheikh Modibo Diarra.

Selon l’Agence France Presse, dans sa lettre de démission, Moussa Sinko Coulibaly affirme vouloir « contribuer autrement à trouver les solutions aux défis politiques, économiques, éducatifs, culturels et sociaux auxquels le Mali est confronté ».

Moussa Sinko Coulibaly est le second à se déclarer candidat à l’élection présidentielle de 2018 au Mali, après Kalifa Sanogo, maire de Sikasso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *