Mali : le taux de  production  industrielle de l’or  devrait baisser  de 3% en 2019

La production aurifère industrielle du Mali devrait chuter d’environ 3% pour s’établir à 59 tonnes en 2019, contre 60,8 tonnes l’an dernier, a annoncé vendredi un responsable du ministère des Mines.

Thiecouta Diabaté, directeur de la cellule d’évaluation du ministère, a déclaré qu’il était prévu que la production d’or diminue après l’annonce par deux sociétés minières d’une diminution de production cette année.

Diabaté a déclaré à Reuters que Fekola de B2Gold s’attendait à produire environ 13 tonnes d’or, contre 14,8 tonnes en 2018.

Il a ajouté que la mine de Sadiola, une coentreprise d’Anglo Gold Ashanti, s’attend à une baisse de 50% de sa production d’or, 2,6 tonnes cette année, contre 4,9 en 2018.

La production d’or du Mali a augmenté de 23% à 60,8 tonnes l’année dernière, principalement en raison de la mise en production des mines de Fekola de B2Gold et de Komana de Hummingbird Resources.

Diabaté a dit que la production de Komana devrait augmenter cette année