Macky Sall et ses homologues de l’UEMOA débloquent une bagatelle de 3 milliards de FCFA pour la lutte contre le terrorisme

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), en conclave à Dakar, ont décidé de mettre sur la table une contribution immédiate à hauteur de 5 millions de dollars américains, soit environ 2,9 milliards FCFA, pour faire face aux menaces terroristes. Ils l’ont fait savoir à l’issue de la session extraordinaire qui s’est tenue, le même jour, dans la capitale sénégalaise. 
« Afin de contribuer de façon urgente aux financements de la lutte contre le terrorisme dans l’espace communautaire, la conférence a décidé une contribution immédiate de 5 millions de dollars américains aux trois membres de la ligne du front au G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger) », ont-ils annoncé dans le communiqué final lu devant la presse.
Le président de la conférence des chefs d’État, Alassane Ouattara, et ses pairs, ont précisé que cette contribution s’inscrit dans l’engagement pris par l’Uemoa pour participer aux financements du plan d’action de la Cedeao pour lutter contre le terrorisme dans l’espace communautaire sur la période 2020-2024.
« La conférence salue la détermination de l’Union à faire face à l’insécurité grandissante.
Elle instruit également les États et institutions de l’Union à mettre en oeuvre de façon diligente les directives issues de la 4eme réunion du comité de haut niveau sur les chantiers paix et sécurité du 15 novembre 2019 », relève la même source.
Mais, pour la mobilisation de ressources financières conséquentes sur le moyen terme destinées à poursuivre la mise en oeuvre des points suscités, la conférence a également adopté un acte additionnel instituant un fonds régional de sécurité, d’après toujours le document.
Pour rappel, six des huit chefs d’Etat des pays membres de l’Uemoa sont présents à la session extraordinaire. Il s’agit des présidents du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, du Niger, Mouhamadou Issoufou, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, du Togo, Faure Gnassingbé, du Bénin, Patrice Talon, et du Sénégal, Macky Sall.
Les Premiers ministres du Mali, Boubou Cissé, et de la Guinée-Bissau, Aristides Gomes, ont également participé à la rencontre, ainsi que les présidents des institutions spécialisées de l’UEMOA.

Seneweb