- A la une, Actualités, Politiques

Le vent d’une fin de règne souffle sur la Guinée !

Tribune. Dix ans de catastrophes, 10 ans de maladies comme un signe de châtiment divin, 10 ans de malheurs et de malédictions, 10 ans de souffrances et d’errance, 10 ans depuis que Dieu nous a tournés le dos, dix ans de ténèbres et d’ambiguïtés et 10 ans après, la Guinée est sur le chemin de la délivrance, de la rupture avec le démon, de la réconciliation avec l’éternel.

Bientôt, très bientôt d’ailleurs, un vent nouveau va souffler sur la Guinée. Celui du renouveau, de la prospérité, de la paix avec soi, avec tous et avec Dieu.

Il y a des signes d’une fin de règne qui ne trompent jamais. Que seuls les idiots ne parviennent pas à décrypter. Par contre, les esprits éclairés, les hommes de Dieu assis comme debout comprennent que la page Alpha Condé sera dans un bref délai une parenthèse sombre de notre histoire, une tragédie pour notre démocratie et une douleur pour notre société. Tant pour son bilan humain macabre que sa gestion économique et politique désastreuse et périlleuse. Le temps de la médiocrité est révolu ou du pouvoir de la promotion canapé.

Les crises se multiplient, les frustrations prospèrent, le mythe de l’imposture est découvert, les guinéens sont cette fois-ci décidés et déterminés au prix de tout pour sortir en leur sein les punaises, les matois et les toupies hollandaises.

Rien ne va arrêter cette volonté. Et rien ne pourra ébranler cet engagement. Alpha s’en ira cette fois-ci. Il a montré ses limites avec une gestion qui a plongé le pays dans un grand cauchemar. Au-delà de la réalité virtuelle, des mensonges cousus, le produit Alpha Condé est périmé, complètement en péremption. Ni le recyclage ni le repêchage n’est possible pour lui. Il n’est bon et mieux qu’au garage où il commettra moins de dégâts. Il est déjà un outsider.

Même par miracle, il n’a plus la chance d’occuper la fonction présidentielle dont sa personne ne couvre pas avec honneur et grandeur. C’est un prestige désormais loin de sa portée et de sa personnalité. Son passage à la tête de l’État a été un accident de l’histoire, qu’aucun guinéen soucieux et digne ne veut et peut revivre.

Le vent du renouveau va bientôt souffler sur la Guinée. Et l’imposture prendra fin et on dira tous Alhamdoulillahi !

Une nouvelle Guinée de légalité, d’égalité va naître et la vraie prospérité va démarrer et de manière effective et définitive.

Oui, l’espoir est permis !

 

Par Habib Marouane Camara

Journaliste-Chroniqueur

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision