La RTG au service du troisième mandat : la machine en marche, soft power…

Dans la soirée du dimanche juste après le journal, un édito est annoncé sur les perspectives économiques de la Guinée. L’intitulé de l’édito a suscité la curiosité de plus d’un guinéen ou ami de la Guinée. A l’observation et à l’analyse, l’édito était tout sauf sur les perspectives économiques de la Guinée. Il portait, à la vérité, sur les perspectives de la conservation du pouvoir.

Dans une narration taillée sur mesure devant restituer les actions menées par le président de la République tant au niveau national qu’international, l’édito retrace les faits en faisant miroiter aux téléspectateurs les échecs du régime convertis en réussite. La RTG est réellement au service du soft power : objectif troisième mandat. L’objectif inavoué de cet édito, c’est de formater les esprits faibles et fanatiques à l’objectif susmentionné.

Pour mener cette campagne propagandiste, l’édito part du contexte de sa prise de pouvoir à la campagne de l’agriculture en passant par les actions menées dans le cadre du PPTE, de la crise Ebola, le discours et action de la Guinée is back, la révision des accords miniers.

Tous ces éléments pour lesquels, les guinéens gardent de mauvais souvenirs ne peuvent guère être transformés en succès sous leurs yeux silencieux. La Guinée a-t-elle pu faire usage de l’initiative PPTE ? Qu’est-ce que la Guinée a fait des soutiens lors de la crise Ebola pour redynamiser son système sanitaire ? Quel impact sur le développement de la Guinée is back ? Quel impact de la révision des accords miniers que le retrait des miniers ? Des interrogations dont les réponses sont largement négatives.

En dépit du talent constaté du narrateur à vouloir falsifier l’histoire très récente et en cours de ce régime, les faits sont têtus. L’histoire les a déjà retenus. Et comme le disait un homme fort du régime, quelle que soit l’habilité des gens à cacher la vérité, l’histoire retiendra les faits. Les guinéens savent les faits. Cet édito dont l’objectif est connu ne passera pas. En revanche, il permet à ceux qui doutaient, de réaliser la vision exacte de ce gouvernement. Comprendra qui voudra.

 

Fodé BALDE

Jeune Républicain

La Guinée d’abord

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *