Idriss Deby Itno : ‘’ Au Tchad seulement moins de 2% de la population ont  accès à l’électricité’’

Le forum africain sur les énergies renouvelables qui s’est ouvert lundi à Conakry en Guinée, poursuit ses travaux avec la participation de plusieurs ministres du secteur, mais aussi du président Tchadien Idriss Deby Itno accompagné de son homologue guinéen Alpha Condé, qui ont maquillé la deuxième journée de cette rencontre.

Pendant son discours, Deby qui est également coordinateur adjoint d’Alpha Condé sur  l’initiative africaine des énergies renouvelables,  a d’abord remercié les panélistes et participants avant de marquer son appoint sur  la directive de ses homologues dans l’électrification du continent   « Je tiens tout simplement à réitérer  notre engagement à poursuivre les efforts que nous avons  entrepris   avec notre partenaire dans le cadre de cette initiative. Le lancement  d’AREI au niveau continental répond à un besoin réel, quand on sait aujourd’hui que moins de 30% de la population africaine n’ont  pas accès à l’énergie. Il faut avoir des ambitions, nous avons des ambitions, les objectifs nous les avons…là il faut avoir les moyens de ses ambitions aussi. L’énergie n’est pas un produit  luxe, c’est une nécessité vitale aujourd’hui ».

Pour lui, son pays traverse une crise profonde liée à cette denrée rare. « Dans mon  pays  seulement moins de 2% de la population ont accès à l’électricité », a indiqué l’homme qui est au pouvoir depuis 30 ans.

A en croire le président Tchadien le continent africain a du pain sur la planche « Donc, nous avons un chemin à parcourir, si nous voulons éclairer l’Afrique avec de l’énergie renouvelables », a-t-il  martelé.

Il faut noter que malgré les énormes potentialités énergétiques dont regorge l’Afrique, près de 70% de la population n’ont pas accès à l’électricité et parmi ces 70%, 90% de cette population vit en milieu rural. D’où la volonté des chefs d’Etats africains de mettre en place l’Initiative Africaine des Energies Renouvelables (AREI), avec pour ambition d’installer 10 Gigawatts de capacité additionnelle de production d’énergie renouvelable horizon 2020 et 300 Gigawatts horizon 2030.

 

Karaiba Diaby pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info