- A la une, Actualités, Societe

Guinée, treize ans de répression sanglante et sauvage du peuple, de Conté à Condé 

La mélancolie de la population guinéenne fleurie de plus en plus depuis plus d’une décennie. Dans cette tribune, Moussa Baldé, leader du mouvement « la République Émergente et Moderne, REM », dépeint le tableau sombre du dernier règne du défunt président guinéen Conté et l’accrue  de ce cauchemar par l’actuel Chef de l’État Alpha Condé.

Tribune. 22/01/2007-22/01/ 2020, voilà 13 ans jours pour jours les Guinéens par une même voix disaient non à la mauvaise gouvernance d’un pouvoir agonisant du Général Lansana Conté, la répression fût sauvage et sanglante.

Plusieurs guinéens notamment des jeunes ont perdu leurs vies sous les balles de nos forces de défense et de sécurité (FDS), hélas ce combat du peuple assoiffé de liberté « la vraie » celle de vivre dignement chez soi,  être traité d’une façon juste et équitable, avoir un travail décent afin de se battre pour la recherche du bonheur a été trahi et foulé au sol.
C’est la raison pour laquelle nous vivons la situation actuelle qui est d’ailleurs plus dramatique en ce sens qu’aujourd’hui les Guinéens ont du mal à pouvoir lutter ensemble pour une cause commune par le fait que depuis 2010, le Président démocratiquement élu a réussi à domestiquer toutes les institutions républicaines (Assemblée nationale, HAC, Tribunaux, Médiateur de la République, CES) du pays et voir même les syndicats et les organisations des sociétés civiles et leurs a impliquées dans sa politique d’éthno-stratégie (diviser pour régner).

La solution pour sortir de ce chaos,  c’est une union forte du peuple de Guinée pour défendre la vérité, combattre ensemble l’injustice d’où qu’elle vienne, exiger à ceux qu’on a confié une parcelle de responsabilité de le faire avec loyauté et exigeons du résultat et le respect du contrat social.

Pour stopper ce cycle de violences,  le respect de la constitution doit être total, une justice indépendante est également fondamentale.

Pour terminer, je présente mes sincères condoléances à tout le peuple de Guinée pour les pertes énormes que les familles Guinéennes ont subit et continuent à subir par les différents régimes qui se succèdent à la tête de notre jeune État.

Que justice soit faite pour toutes les victimes!
2020 l’alternance démocratique en Guinée c’est une obligation
Pas de 3 ème mandat!
Pas de changement de constitution !
Pas des élections législatives truquées et non inclusives!

Amoulanfé

Moussa Baldé, coordinateur général du mouvement la REM 

 

 

 

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision