Guinée : Niron Metals  pose ses valises sur la mine de fer du Mont Nimba

L’homme d’affaires Robert Friedland, un des patrons de la compagnie canadienne Ivanhoe Mines, serait sur le point de conclure un accord pour reprendre un gisement de minerai de fer en Guinée. C’est ce que rapporte, cette semaine, Bloomberg qui cite des sources proches du dossier, précisant que les négociations se déroulent par l’intermédiaire de son groupe High Power Exploration.

Selon l’agence ecofin, M. Friedland serait ainsi en pourparlers avancés avec les propriétaires du gisement de fer du mont Nimba, qui comprennent BHP, Newmont Goldcorp et Areva.

Il faut noter que le projet n’a pas été développé depuis des années et il est donc peu probable que ses actuels propriétaires le vendent à une somme importante.

D’après les sources de Bloomberg, Mick Davis, qui cherche à développer la mine voisine de Zogota, par le biais de son véhicule d’investissement Niron Metals, s’intéresse également au projet du Mont Nimba.

Une arrivée de Robert Friedland dans le secteur du fer guinéen pourrait être une bonne nouvelle pour le pays qui possède de grandes réserves du minerai, mais n’en a jamais exporté une tonne. M. Friedland et sa compagnie Ivanhoe Mines sont à l’origine de plusieurs importantes découvertes minérales au monde, y compris des gisements de cuivre de  Kamoa-Kakula en RDC.