Guinée : Honorable Ibrahim Bangoura « les jeunes ont perdu l’espoir »

Comme à l’accoutumée l’assemblée générale  de l’Union des Forces Républicaines (UFR)  s’est tenue ce Samedi 5 janvier à son siège  à Matam, à cette occasion, le vice-président du parti s’est prononcé sur l’éducation et l’avenir des jeunes qui deviennent de plus en plus inquiétants. L’honorable Ibrahim Bangoura pense que la jeunesse doit ouvrir les yeux face aux séquelles du pays.  Mais surtout,  il demande à ce qu’on considère l’UFR comme une formation politique  de référence. 

Sans son président qui est actuellement en côte d’Ivoire, les  représentants de l’Union des forces républicaines (UFR) ont tenu un discours  concernant la situation des jeunes qui pour eux n’ont plus d’ambition. L’honorable Ibrahim Bangoura indique que  l’Etat est responsable de la mélancolie que traverse  la couche juvénile.   » Aujourd’hui les Jeunes ont perdu espoir,  et c’est la faute à l’État. La situation du pays a rendu les jeunes paresseux et sans projets. Tout le monde ne pense qu’à partir en aventure. Si on ne fait pas attention les maliens, les sénégalais ou les ivoiriens viendront mettre la Guinée dans le chaos.

L’UFR  va lutter contre cela c’est certain. On ne fait que mentir,  c’est un pays de démagogie. L’éducation des jeunes est bafouée. Je pense que nous devons revoir les choses pour mettre fin à ces crises d’ici 2020″dit-il.

‘’L’UFR  est en manque de ressource en ce moment’’. Le superviseur général du parti l’honorable Saîkou Yaya Barry souhaite que  les jeunes diplômés adhérent au parti « On invite les jeunes diplômés d’être avec nous. Quand j’ai été au Mali Bamako franchement j’avais les larmes aux yeux. La Guinée ne mérite pas ce calvaire’’, déplore-t- il

Par ailleurs, ils ont  profité de  l’occasion pour  souhaiter une bonne année à la population et à la presse.

 

Karim Flaco pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info