Guinée : Bientôt l’exploitation du graphite par SRG

C’est une bonne nouvelle pour la préfecture de  Lola et l’entreprise en question. La société canadienne  SRG Graphite vient de bénéficier un certificat de conformité environnementale. Ce document délivré par le bureau guinéen d’étude d’évaluation environnementale (BGEE),  fait suite à une analyse  sur le respect des normes environnementales,  pendant la phase de  recherche du projet.

Le certificat est le seul permis environnemental et social requis pour avancer vers la construction de la mine. Il constitue l’un des tickets d’entrée pour le permis d’exploitation.

« Notre équipe, nos consultants, la communauté locale et le gouvernement ont travaillé ensemble pour  produire une évaluation d’impact environnemental et social de grande qualité. Le plan d’action environnemental approuvé, répond aux besoins des communautés locales et respecte l’environnement naturel entourant le projet.», a déclaré David Vilder, chargé de la responsabilité sociale de l’entreprise chez nos confrères d’agence ecofin.

Avec cette licence, la société détient désormais tous les documents requis pour faire une demande de permis d’exploitation minière auprès du ministère des Mines. Elle a d’ailleurs déposé sa demande le 1er avril 2019.

Selon une évaluation économique préliminaire publiée en 2018, le développement du projet pourrait générer annuellement plus de 60 millions $, en tenant compte de la volatilité des prix du graphite. La mine pourrait produire annuellement, 50 200 tonnes de concentré de graphite sur une durée de vie de 16 ans.

Pour rappel, la société SRG Graphite avait  confié à la firme d’ingénierie mondiale DRA pour  l’étude de faisabilité de son projet de graphite  dans cette région de la  Guinée.

Le projet  a été  exécuté par  ce  bureau de DRA de Montréal (Canada), avec la participation d’autres bureaux de DRA du monde entier.

Le graphite est la forme de carbone la plus stable. Il est utilisé en thermochimie. Le graphite naturel est principalement utilisé pour  les batteries, la fabrication de l’acier, les garnitures de freins, les parements de fonderie et les lubrifiants.

 

Afriquevision