Grève des enseignants en Guinée : les femmes donnent un ultimatum à Alpha Condé

Après la sortie des  femmes de l’opposition ce matin sur l’axe-Hamdallaye Bambeto et Cosa, c’est le tour des femmes de  Kaloum de   briser  le pavé cet après-midi dans les rues de Kaloum.  Pour cause, elles dénoncent le mutisme du gouvernement Condé sur la situation  des enseignants, qui confinent  leurs enfants à la maison.

Pendant la marche spontanée qu’elles ont organisé ce soir dans la commune de  Kaloum (centre d’affaire et administratif du pays), les femmes exigent l’ouverture des classes, plus tard lundi prochain. « Nous donnons un ultimatum à Alpha Condé  jusqu’à lundi, s’il ne règle pas la crise pour permettre à nos enfants de reprendre le chemin de l’école, nous allons lui destituer de ses fonctions. Alpha se dit professeur, mais en réalité, il ne l’ai pas, il ne fait que prendre l’argent du pays et voyager » expriment-elles.

Mamadou Diallo pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *