Grève des enseignants en Guinée : deux jeunes tués par balle

La grève des enseignants enclenchée ce lundi par le SLEG sur toute du territoire guinéen a entraîné  une paralysie totale dans le pays. Ce mot d’ordre de grève illimitée  qui a été suivi dans la plupart des villes commence à enregistrer  des pertes en vie humaines. 

Cet après-midi, deux jeunes ont trouvé la mort par balle à Hamdallaye, dans la commune de Ratoma. Selon nos informations ces jeunes, seraient des élèves et ils auraient été tués par balles.

A la question savoir, si leur mort est liée à la crise postélectorale ou la grève des enseignants ? Nos interlocuteurs indiquent que c’est compliqué de déterminer, parce que pour eux tout est mélangé maintenant. Tout compte fait, cette grève des enseignants a trouvé la crise postélectorale.

AKK pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *