- A la une, Actualités, Politiques

Dialoguer avec un régime dictatorial n’apporte aucune solution durable

Le facteur le plus déterminant dans les relations humaines, c’est la confiance qui est une résultante du caractère. Celui-ci se construit par l’éducation sociale, religieuse et académique. Il explique souvent les qualités et limites des agissements des hommes entre eux et vis-à-vis de la société.

Un dictateur est défini comme étant un dirigeant illégitime dont le pouvoir est imposé à la population au mépris des règles et principes démocratiques. Ce qui signifie qu’il n’a ni parole ni conviction encore moins du respect pour la loi et le consensus.

Son obsession et sa priorité demeurent son maintien au pouvoir à n’importe quel prix. Lorsqu’il décide de négocier en position de force, cela ne peut être qu’une diversion et un piège pour engloutir ses opposants les plus crédibles et représentatifs afin de consolider sa position dominante.

Un dialogue politique ou social ne réussit dans l’intérêt des populations que lorsqu’il est porté par des hommes de vertus. Et on n’en trouve pas dans les rangs des acteurs et bénéficiaires d’une dictature.

Généralement, un tel camp est composé de profiteurs, d’arrivistes, de criminels, de troubadours et de démagogues. C’est bien connu que les personnes compétentes qui sont attachées à leur honneur, ne se mettent pas sous l’autorité de la perversion et de l’imposture.

A l’évidence celui qui n’a pas respecté son serment sacré et la constitution de son pays, ne va le faire pour les résolutions d’un éventuel dialogue. Alors il faut comprendre que la main tendue d’un dictateur est à ignorer au risque qu’elle vous découpe.

 

Aliou BAH

MoDeL

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision