Découverte coloniale : le Ministre d’État Tibou Kamara est bien le petit fils d’un Chef de Canton !

C’est un document authentique tiré des tiroirs de l’histoire sur la vie de la ville de Dinguiraye fondée en 1850 par Elhadj Oumar Tall, grand résistant face à la pénétration coloniale en Afrique de l’Ouest. 

Ce document historique tombe à un moment où certains pour des raisons politiques et d’intérêts égoïstes, cherchent à ternir l’image et la réputation d’une famille de grande noblesse qui est celle du Ministre d’État Tibou Kamara. Aux dires des détracteurs, que le journaliste et homme d’État guinéen est d’une famille de caste donc de la lignée des farbas ou griots.

Mais, avec l’histoire et le témoignage authentique d’un document historique et officiel, il ressort que le Ministre d’État Tibou Kamara est l’arrière-petit-fils de Thierno Hassana Camara, père de Mamadou Camara, tous deux anciens Chefs de Canton de la localité de Missira (Dinguiraye) dans l’ancien royaume du tékourour vers le XVe et XVIe siècle. Selon l’histoire toujours, Thierno Hassana Camara arrière-grand-père du Ministre d’État Tibou Kamara fût le tout premier Chef de Canton à construire la toute première mosquée sur le territoire djallonké essentiellement composé d’animistes.

Voici ce que dit l’histoire !

Par Habib Marouane Camara

Journaliste et Analyste Politique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *