- A la une, Actualités, Politiques, Societe

Contestations électorales en Guinée: au moins six (6) personnes tuées et plusieurs blessés

En marge de la tenue ce dimanche 22 mars du double scrutin législatif et référendaire contesté en Guinée, des heurts sont enregistrés partout dans le pays entre force de l’ordre et manifestants contre le déroulement des élections. Dans cette atmosphère tendue, au moins six jeunes ont été tués par balles venant des agents de sécurité du régime d’Alpha Condé, a indiqué des témoins anonymes des scènes. 
C’est une période désastreuse que traverse la Guinée. À Conakry capitale du pays, toutes les victimes sont de la commune de Ratoma. C’est un affreux moment que vit l’électorat en ce moment historique et du jamais produit dans la sphère électorale du pays.

Selon nos informations, quelques assassinés qui sont, Boubacar Barry alias Brother, Elhadj Nassouroulaye Diallo ont tous été tués à cosa, en haute banlieue de la capitale. Et quant à Hafiziou Diallo conducteur d’un taxi-moto et Thierno Ibrahima 25 ans ont perdu la vie respectivement à Hamdallaye et à Kakimbo suite à la réception des tirs à balles réelles en pleine poitrine pour le premier. Deux autres jeunes, notamment, Mamadou Oury Diallo, 23 ans tué à Dar-Es-Salam et Hamidou, Chauffeur, âgé de 25 ans éliminé à Wanindara, en plus de la Dame Issa Yéro, tuée à Ansoumaniyah. La liste est non exhaustive.

On dénombre également plusieurs blessés graves et des arrestations arbitraires.
Pour l’heure, le chaos se poursuit sur l’étendue du territoire.

Mamady Camara pour Afriquevision. Info
contact@afriquevision.info

About Afriquevision Afriquevision

Read All Posts By Afriquevision Afriquevision