Cellou Dalein Diallo : ‘’le terrorisme n’a ni ethnie, ni religion, ni nationalité’’

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)  a dénoncé  sur son compte twitter le massacre survenu récemment dans le village de Dogon de Sobane au Mali, qui entrainé plus de cent de morts, de dizaine de personnes portées disparues, mais aussi des maisons et greniers détruits.

La figure de proue de l’opposition guinéenne a présenté ses condoléances avant d’inviter tout le monde à combattre cette pratique destructrice de la société Malienne et régionale. « Toutes mes condoléances aux si nombreuses familles endeuillées par le massacre des habitants du village Dogon de Sobane au #Mali ».

Selon lui ce phénomène doit être éradiqué. « Le terrorisme n’a ni ethnie, ni religion, ni nationalité. C’est un fléau que nous devons tous  combattre sans relâche », a lâché le chef de file de l’opposition.

 

Karaiba Diaby pour afriquevision.info

contact@afriquevision.info