Categorie: Mines

Guinée : la longue marche du pays  vers son avenir pétrolier…

La Guinée dispose d’un vaste littoral situé dans le prolifique bassin sédimentaire Mauritanie, Sénégal, Gambie, Bissau, Guinée Conakry (MSGBC). Bien que le potentiel pétrolier sur place soit important, au regard des gisements découverts sur le même trend géologique de part et d’autre de la frontière maritime, l’offshore reste très peu exploré. En conséquence, de 1977 à ce jour, seulement trois puits pétroliers ont été forés au large. D’ailleurs, ils ont tous été infructueux. Malgré la volonté affichée par le gouvernement d’attirer des investisseurs dans le domaine de l’exploration, les fruits ne portent pas la promesse des fleurs et la Guinée reste le pays du bassin MSGBC le moins actif sur le marché de l’exploration pétrolière. 

Gabon : le pays adhère enfin au processus de Kimberley 

Une mission du ministère gabonais des Mines a pris part aux travaux de la 15ème Assemblée générale annuelle plénière du Processus de Kimberley (PK), qui se sont déroulés du 12 au 16 novembre 2018, à Bruxelles dans la capitale belge. 

Guinée : le Consortium SMB-Winning signe 3 conventions avec un investissement total de 3 milliards de dollars

En vertu d’un protocole d’accord conclu le 21 mars 2018, le Consortium SMB-Winning, représenté par la Société Minière de Boké, a signé avec le gouvernement de la République de Guinée trois conventions pour la réalisation d’un projet intégré pour la région de Boké. 

Guinée : le pays lance enfin les travaux du projet pilote de recherche géophysique interne

Dans le but de favoriser la minéralisation des zones aurifères et argentifères, le gouvernement guinéen a enclenché un processus de fiabilisation de ces ressources naturelles. C’est dans ce sillage que le  ministre  des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a procédé ce vendredi 23 novembre 2018 à Conakry, au lancement des travaux du projet pilote de recherche géophysique interne. 

GONGO : le pays s’achemine-t-il vers la perte de son statut de conformité aux normes ITIE ?

Obtenu en 2013, le statut de pays conforme aux normes de la transparence de l’industrie extractive (ITIE), ce label était rapidement devenu un outil de propagande et d’opacification du secteur pétrolier congolais. Le statut n’intéressait le régime que comme garantie autorisant plus de contrat local content et d’investissement pétrolier dans le pays. 

RDC : la difficile traçabilité des « minerais de conflit »

Avec l’insécurité, et l’incapacité de l’État, de mobiliser les capitaux nécessaires pour gérer les mines, une économie informelle s’est mise en place. 

Guinée : la rente minière, une source d’enrichissement illicite

La République de Guinée regorge d’immenses  potentialités  minières déjà exploitées  depuis plusieurs décennies. Même si  cette activité génère  des revenus énormes, le pays est loin de voir le bout du tunnel. 

Cote d’Ivoire : l’exploitation du Pétrole et Gaz, le pays  est sur le point de conclure des accords avec Total et ENI

La Côte d’Ivoire est sur le point de conclure des accords de partage de la production de pétrole et de gaz avec Total et Eni, selon deux personnes proches du dossier, indiquant que les multinationales  souhaitaient de plus en plus explorer le brut en Afrique de l’Ouest. 

Guinée : Rio Tinto annule l’accord de vente de 1,3 milliard $ conclu avec Chinalco à Simandou

Rio Tinto n’est pas associé à son partenaire chinois Chinalco, sa participation au projet guinéen de minerai de fer Simandou, a été convenu dans le protocole d’accord conclu en octobre 2016. En effet, le géant anglo-australien a annoncé lundi que l ‘ accord de vente de 1,1 milliard à 1,3 milliard de dollars, dont la date limite était prévue pour le 28 octobre 2018, est devenu caduc. 

Siguiri : des journalistes  outillés sur l’utilisation du  mercure dans  l’exploitation de l’or

Dans le but d’impliquer davantage les journalistes qui évoluent dans le secteur ou  résidents  dans les zones  aurifère et diamantifère, l’ONG canadienne artisanal Gold Council  a organisé la semaine qui vient de s’écouler à Siguiri  une formation des journalistes sur la lutte contre l’utilisation du mercure dans l’exploitation minière artisanale de l’or à petite échelle.