Categorie: Mines

Gouvernance minière : le Niger suspendu par l’ITIE

Le Niger a été suspendu de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) en raison des progrès insuffisants réalisés par le pays, notamment en termes de gouvernance dans le secteur.

Boké : la SMB paie plus de 10 milliards de francs guinéens à 146 personnes impactées de la 2ème route d’accès au plateau 6 d’AMR

La Société Minière de Boké (SMB) a procédé, mardi, 26 septembre 2017, au payement d’un montant total de 10 milliards 068 millions 009 mille 040  francs guinéens à cents quarante-six (146) personnes des dix (10) villages impactés par la construction de la 2ème route d’accès au plateau 6 de la société française, Alliance Minière Responsable (AMR) sur une piste de 10 Km de longueur.

Boké ou le symbole du rejet d’un pouvoir incompétent et répressif

Cette région qui représente le cœur du potentiel minier en exploitation dans notre pays a connu ces deniers temps, en particulier, des mouvements sociaux dont la légitimité des revendications ne  peut souffrir d’aucun doute. 

Les 20 milliards USD Guinée-Chine : Alpha Condé, je suis hostile au système de troc

Signé récemment entre la Guinée et la Chine, les 20 milliards de dollars  paraphés entre ces deux Etats, ne laisse pas le  président guinéen sous  silence. Ce samedi, le chef de l’Etat à  l’occasion d’un point de presse qu’il a organisé au palais Sehkoutoureya, a qualifié cet accord comme l’une des solutions pour le développement de la Guinée.

Burkina : Avocet reprend les discussions visant à sauver SMB de l’insolvabilité

Les conseils d’administration d’Avocet Mining  et de sa filiale Société des Mines de Bélahouro (SMB) reprendront vendredi les pourparlers visant à sauver la mine d’or d’Inata de l’insolvabilité.

Mines : la Guinée s’enfonce dans le gouffre chinois

Malgré les sonnettes d’alarmes tirées par les spécialistes de la coopération internationale, malgré les inquiétudes et les réserves soulevées par les organisations de la société civile guinéenne, le pouvoir de Conakry semble inexorablement captivé par l’empire du milieu sur qui elle mise plus que jamais pour sortir le pays de l’ornière. Sa dernière trouvaille en date, se nomme « ressources minières, contre prêts financiers ».

La présidence lève un coin de voile sur l’accord de 20 milliards de dollars signé avec la Chine (communiqué)

Conakry, 6 Septembre 2017 – La République de Guinée a signé, le 5 septembre 2017, avec la République Populaire de Chine, en présence des deux chefs d’Etat, un Accord Cadre de financement des projets d’infrastructures prioritaires pour une enveloppe de 20 milliards de dollars US couvrant une période de 20 ans (2017-2036). Ce financement est principalement adossé aux revenus futurs de projets miniers portés par les entreprises chinoises en Guinée.

INDUSTRIE DE LA BAUXITE EN GUINÉE : à quoi sert RusAl ?

Pendant que  toutes les nouvelles sociétés avancent au galop dans l’industrie de la bauxite guinéenne, RusAl fait le caméléon, malgré les énormes gisements qui lui ont été concédés. Et personne ne s’en indigne. Anguille sous roche ?

MINES: la CBG signe un protocole avec le CECI-Guinée pour 3.293.762 USD

La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) et l’institution internationale canadienne, le Centre d’Etudes et de Coopération Internationale en République de Guinée (CECI-Guinée) ont procédé, lundi, 28 août 2017, à Kamsar dans la préfecture de Boké, à la signature d’un Protocole d’entente dans le cadre de la lutte contre la pauvreté à Boké, Gaoual et Télémélé.

Guinée : un ancien ministre des mines condamné à 7 ans de prison

Comme prévu, le procès de l’ancien ministre guinéen des mines et de la géologie, Mahmoudou Thiam s’est tenu ce vendredi  au tribunal de Manhattan. A l’issue des plaidoyers, il a été  condamné à sept ans de prison pour  blanchiment  de l’argent, également d’avoir reçus  8,5 millions de dollars comme  pots-de-vin  de China Sonangol et China International Fund, en vue de leur faciliter l’obtention des concessions minières.